La protection de l’environnement bas son plein au 21ème siècle. Les organisations de défense et de protection de l’environnement se font très présentes dans ce combat pour la préservation de notre mère la Terre. « Il ne sert de rien à l’homme de gagner la lune s’il vient à perdre la terre » ; affirmait François Mauriac. Mais, la véritable cause de cet engouement actuel sur la protection de l’environnement est que la couche d’ozone semble déjà être en grave dégradation ; et le pire est que les statistiques montrent que la situation n’est pas prête de s’arrêter. Il faut donc impérativement prendre des mesures pour que les générations futures puissent profiter aussi longtemps possible de la seule planète viable de tout le système solaire.  Parmi les mesures prescrites par la COP 23 pour pallier à la situation, l’une des plus importantes est la réduction de sa consommation énergétique. Mais comment ?

Conseil N°1 : Réduire le chauffage

Pour réduire votre consommation énergétique, il est impératif de ne pas négliger le chauffage. Moult législations, à l’instar de la législation française, recommandent de le maintenir entre 19 et 20° C en moyenne. Aussi, il faudrait baisser le chauffage aussi bien la nuit qu’en cas d’absence ; 16° pour la nuit et 14° pour les cas d’absence.  S’il s’agit d’une absence prolongée à l’instar d’un week-end ou un voyage de vacances, il est recommandé d’éteindre sa chaudière avant le départ. Il est même conseillé d’utiliser, si possible, un mode de chauffage écologique.

Les appareils comme le congélateur ou le réfrigérateur, doivent être de temps en temps débranchés ; car en plus de consommer beaucoup d’énergie électrique, ils produisent aussi de l’énergie calorifique ou chaleur. Pour la lessive, une température basse est aussi recommandée, notamment pour le séchage. Si possible, optez pour le séchage à la corde à linge.

Conseil N2 : Réduire l’achat d’appareils électroniques

Les appareils électroniques sont de forts consommateurs d’énergie électrique. De surcroît, ces appareils produisent énormément de chaleur. Il en va de même pour le matériel informatique : écrans, unités centrales, imprimantes, etc. N’achetez que le strict nécessaire et utilisez-les de manière optimale et uniquement lorsque cela est nécessaire. En réduisant votre taux d’achat d’appareils électroniques, vous contribuerez à la réduction de la fabrication de ceux-ci. Puisqu’en réalité, l’entreprise dépensera 1,7 kg d’énergie fossile pour mettre sur pied une puce de deux grammes. Imaginez alors quelle quantité d’énergie il faut pour fabriquer un écran plat 42 pouces ; c’est énorme !

Conseil N3 : Adapter la puissance aux besoins

Les gens ont pour habitude de consommer l’énergie électrique de manière excessive. L’éclairage en est le principal secteur. Il est important de connaître que toutes les pièces ne doivent pas bénéficier de la même intensité d’éclairage. Les zones de passage, comme les couloirs, doivent être d’intensité réduite. Pour la chambre également et le coin télé, il faudrait mettre moins d’éclairage que possible. Mais, les pièces comme la salle d’étude et le bureau peuvent conserver un éclairage assez fort. Mais, il faudrait veiller à les éteindre lorsqu’il n’y a personne dans la pièce.

Vous pouvez faire appel à votre électricien du Val d’Oise pour l’installation ou la rénovation de votre éclairage maison. Ce dernier partage aussi les valeurs de protection de l’environnement. C’est pour cela qu’il offre ses services de domotique et d’éclairagiste dans le Val d’Oise et sur le Sud de l’Oise.

Dorénavant, sachez que, vous aussi, vous êtes un facteur du réchauffement climatique et que vous avez le devoir de faire tout votre possible pour préserver notre environnement ; pas pour vous, pas par obligation légale, mais pour les générations futures.