Une alarme ne sauve pas seulement des vies. Selon une statistique, dans la grande majorité des cas, un départ d’incendie pourrait être maitrisé par un verre d’eau au cours des 2 premières minutes. Outre ces côtés pratiques, l’installation d’une alarme incendie dans un bâtiment ou logement est actuellement très encadrée par la loi.

La législation sur l’alarme incendie suivant le type de logement

L’alarme incendie est-elle obligatoire pour les particuliers ?

Selon la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010, l’installation d’un dispositif d’alarme anti incendie est obligatoire pour tout logement habité qu’il soit loué ou utilisé à titre de résidence principale ou secondaire par son propriétaire. Suivant les normes imposées par cette législation, le système d’alarme devrait être entièrement autonome. C’est pour cela qu’il est communément appelé le daaf ou détecteur avertisseur autonome de fumée. Capable de détecter une forte concentration de monoxyde de carbone, il peut également identifier une fuite de gaz. Pas du tout cher, il est accessible à partir de 15 à 20 euros et son installation ne requiert pas l’intervention d’un professionnel.

A part tous ces points, il est aussi intéressant de noter que si logement dispose d’un étage, la loi impose la présence d’un détecteur à chaque niveau de l’habitation. En cas d’absence de ce dispositif, les risques qu’on peut encourir sont très importants. Déjà, l’assureur pourrait décliner toute responsabilité en cas d’incendie. Et s’il s’agit d’un logement en location, le bailleur pourrait faire l’objet d’une poursuite pénale qui peut conduire à une peine d’emprisonnement.

La réglementation de l’alarme incendie pour un ERP

Pour un établissement recevant du public ou ERP, la loi est plus stricte. Déjà, outre les détecteurs de fumées, le bâtiment doit disposer d’extincteur et d’un équipement de désenfumage. A part cela, il doit aussi disposer d’un plan clair et de diverses signalétiques qui indiquent la sortie en cas de déclenchement d’un incendie. Etalés sur 5 catégories, le SSI (système de sécurité d’incendie) d’un ERP qui a la capacité d’accueillir plus de 1 500 personnes doit être de type 4. Et contrairement à un détecteur classique, sa pose devrait être effectuée par un installateur d’alarme incendie expérimenté.  

Les dispositifs d’alarmes supplémentaires à se prémunir

Outre le système de sécurité incendie, pour ceux qui possèdent une piscine, la présence d’une alarme exerce aussi une forme obligatoire. Enfin, même si c’est optionnel, face à l’insécurité actuelle, un logement devrait avoir un dispositif anti intrusion fiable.